Deux étudiants iraniens atteints du nouveau coronavirus ont été expulsés de Hongrie et de l'Union européenne pour ne pas avoir respecté l'ordre de quarantaine hospitalière, a annoncé vendredi le ministère de l'Intérieur."Les deux ressortissants iraniens ayant le statut d'étudiant en Hongrie ont été expulsés. Les deux hommes ont quitté la salle de quarantaine de l'Institut national d'hématologie et d'infectiologie de l'hôpital central de Pest Sud, sans autorisation ni vêtements de protection", a indiqué le ministère dans un communiqué. La Hongrie reproche aussi aux deux étudiants leur agressivité envers le personnel médical de l'établissement où ils avaient été placés à l'isolement La mesure d'expulsion ne sera pas exécutée avant que leur état de santé le permette, a ajouté le ministère. Elle est assortie d'une interdiction de séjour en Hongrie pour trois ans. Le Premier ministre nationaliste Viktor Orban a fait vendredi un lien entre l'immigration et le nouveau coronavirus, "introduit par les étrangers et qui se propage parmi eux". La Hongrie a déclaré à ce stade 19 cas de contamination au virus provoquant la pandémie Covid-19, et plus de la moitié ont été recensées chez des Iraniens bénéficiant d'une bourse accordée par le gouvernement hongrois. (Belga)