La Norvège a annoncé dimanche la création de deux fonds d'au moins 100 milliards de couronnes (9 milliards d'euros) pour aider les entreprises du pays à surmonter la crise provoquée par l'épidémie de Covid-19."De nombreuses entreprises ont aujourd'hui peu ou pas de revenus mais ont des coûts fixes à payer. Cela signifie qu'elles peuvent rapidement connaître une crise de liquidités", a indiqué le ministre norvégien des Finances Jan Tore Sanner. "Les mesures annoncées aujourd'hui vont soulager la situation", a-t-il ajouté dans un communiqué. Un premier fonds de garantie d'au moins 50 milliards de couronnes sera mis en place au profit des petites et moyennes entreprises et un second fonds obligataire d'Etat avec un plafond qui peut aller jusqu'à 50 milliards et destiné aux plus gros groupes. Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège voit son économie doublement affectée par l'épidémie de coronavirus et par la chute du prix du pétrole. La compagnie aérienne à bas coûts Norwegian Air Shuttle a annoncé la mise au chômage technique de la moitié de son personnel, soit 5.000 personnes, sa concurrente scandinave SAS de 10.000 salariés --dont environ 3.000 en Norvège--, et le groupe de services pétroliers Aker Solutions de 6.000 personnes. Vendredi, le gouvernement norvégien avait déjà dévoilé un ensemble de mesures au profit du monde économique, dont la suspension temporaire de la redevance passager et de la taxe aéroportuaire, sans toutefois satisfaire les attentes des compagnies aériennes, durement touchées par la chute des réservations et les annulations de vols dues à la pandémie. Dimanche, 1.077 cas de coronavirus avaient été détectés dans le pays nordique, où trois personnes sont mortes des suites de la maladie. (Belga)