La phase 2 du déconfinement entre vigueur ce lundi, comme l'avait annoncé la Première ministre Sophie Wilmès à l'issue du Conseil national de Sécurité mercredi dernier. Certaines écoles accueillent des élèves dès ce matin. D'autres rouvriront progressivement, en fonction des réseaux d'enseignement et des communes. Les marchés, coiffeurs et musées peuvent également rouvrir. Côté francophone, les élèves de 6e primaire et de 6e et 7e secondaires peuvent désormais revenir sur les bancs de l'école, même si plusieurs communes ont annoncé que les cours ne reprendraient pas ce lundi. En outre, le Secrétariat général de l'enseignement catholique (SeGEC), qui chapeaute les pouvoirs organisateurs du réseau catholique, recommande de ne rouvrir qu'à partir du mardi 19 mai. Les marchés de maximum 50 échoppes sont désormais autorisés, même si tous ne sont pas encore prêts à avoir lieu, avec l'accord des autorités locales et dans le respect des règles de distanciation. Le port d'un masque est obligatoire pour les commerçants et fortement recommandé pour les clients. Ceux-ci sont en plus tenus de suivre un plan de circulation. Les coiffeurs et autres professions de contact, comme les salons d'esthétique ou de tatouage, peuvent également reprendre leur activité. Les masques sont obligatoires pour ces professionnels comme pour leurs clients, qui ne peuvent venir que sur rendez-vous. Les musées, infrastructures d'intérêt culturel et parcs animaliers peuvent rouvrir également, à condition notamment d'organiser une billetterie en ligne ou par téléphone. Les entraînements sportifs réguliers en extérieur, les cours à l'extérieur et en club reprennent aussi sous conditions: des groupes de 20 personnes maximum, respect des distances de sécurité et présence d'un entraîneur. Les cafétérias et les vestiaires restent par contre fermés. Enfin, le contrôle du stationnement en voirie reprend dès ce lundi dans les 19 communes bruxelloises. La phase 3 du déconfinement est prévue le 8 juin. D'autres suivront, a annoncé la Première ministre. "Il n'y aura probablement pas de retour à la normale pour l'été", a-t-elle prévenu. Aucune compétition sportive, professionnelle et amateure ne peut avoir lieu jusqu'au 31 juillet. Les événements de masse comme les festivals sont interdits jusqu'au 31 août. (Belga)