Toute personne âgée de 12 ans ou plus doit désormais toujours avoir un masque sur elle en province de Namur, et ce jusqu'au 2 novembre inclus, ont annoncé mardi les autorités provinciales. La réunion de concertation des bourgmestres qui s'est tenue lundi a également donné lieu à d'autres mesures concernant le port du masque.L'obligation d'avoir un masque sur soi (ou une alternative en tissu permettant de couvrir nez et bouche) concerne la voie publique et les lieux accessibles au public. Le port du masque est dès à présent aussi obligatoire pour les personnes âgées de 12 ans et plus sur tous les marchés, brocantes, marchés aux puces, braderies et fêtes foraines de la province. "Il en va de même dans les files et les groupes d'attente sur l'espace public, quel que soit le motif de l'attente", a précisé le gouverneur de la Province de Namur, Denis Mathen. D'application jusqu'au 7 novembre, ces mesures pourraient se voir prolongées. En outre, il a été demandé à la police d'intensifier ses contrôles et d'établir un monitoring des éventuelles situations problématiques. Pour sensibiliser la population estudiantine, les autorités provinciales sont en train de décliner la campagne fédérale "11 millions de raisons" avec l'université de Namur. Sur avis de la médecine scolaire, une lettre-circulaire a également été adressée aux établissements scolaires afin de les inciter à fluidifier les entrées et sorties des classes. "Après concertation avec les représentants de la police lors de la dernière cellule de sécurité, l'imposition du port du masque dans certains créneaux horaires et dans un périmètre déterminé aux abords des écoles n'a pas été retenue pour l'instant", a ajouté Denis Mathen. "L'adoption d'une telle mesure est actuellement laissée à l'appréciation des communes." La prochaine réunion de concertation des bourgmestres est prévue mardi prochain. (Belga)