Le premier conseil provincial "post confinement" en Brabant wallon a eu lieu jeudi soir à Wavre, dans les locaux de la nouvelle salle La Sucrerie pour respecter les distances de sécurité. Le collège MR-PS y a présenté une modification budgétaire permettant de mobiliser 10 millions d'euros pour des actions de soutien et de relance des activités sur le territoire provincial. Ce montant vient notamment de la réaffectation de tout ou partie des moyens financiers dédiés aux appels à projets 2020. L'opposition cdH a soutenu cette modification budgétaire, tandis qu'Ecolo a choisi l'abstention.Une affectation provisoire a été arrêtée pour ces 10 millions d'euros : un fonds de réserve de 5 millions d'euros sera constitué dans l'attente d'une identification des priorités via une étude qui est en cours, trois millions d'euros seront affectés à une action de solvabilité des entreprises, les crédits culturels ont été majorés de 750.000 euros, une somme identique sera consacrée aux actions de solidarité, et 500.000 euros sont réservés pour le soutien aux partenaires économiques. Le président du collège provincial brabançon wallon, Mathieu Michel, a également précisé jeudi soir que la Province prépare un nouveau plan stratégique transversal, qui sera présenté prochainement et budgété dès 2021. Du côté de l'opposition, le cdH s'est interrogé sur la méthode mais, vu les circonstances exceptionnelles, a voté en faveur de cette modification budgétaire majeure. Ecolo, pour sa part, a choisi l'abstention. Les Verts approuvent le plan de soutien aux PME et TPE ainsi que les projets dans le secteur culturel. Ils contestent par contre l'option de supprimer des appels à projets pour mobiliser des moyens financiers. Ecolo préférerait que le Brabant wallon, en situation financière favorable, ait recours à l'emprunt pour financer la relance. "Ce que nous proposons aujourd'hui n'est qu'une première étape, pour faire face aux besoins immédiats que l'on rencontre en 2020. En 2021, il y aura bien d'autres projets à mener, et nous serons alors heureux d'avoir une capacité d'emprunt qui sera encore intacte", a répondu le président du Collège provincial Mathieu Michel (MR). (Belga)