La Sarre a annoncé jeudi mettre fin aux principales restrictions anti-Covid juste après le lundi de Pâques sur présentation de tests négatifs, devenant le premier Etat régional allemand à franchir ce pas.Cette initiative intervient alors que la grogne de l'opinion allemande à l'encontre des limitations de déplacement imposées par les autorités ne cesse d'enfler. "Nous avons décidé de relâcher les restrictions pour la vie privée et publique", a annoncé le ministre-président de cette petite région frontalière de la France et du Luxembourg, Tobias Hans. A partir du 6 avril, les cinémas, théâtres, salles de concerts, terrasses de cafés et restaurants, clubs de sports vont être rouverts et les restrictions de contacts entre personnes largement assouplies, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse. "Ceci sera possible seulement sur présentation d'un test négatif du jour même", a-t-il dit. La décision de la Sarre, un des plus petits Etats régionaux du pays avec environ un million d'habitants, a valeur de symbole au moment où la population allemande rechigne e plus en plus à accepter les restrictions liées à la pandémie. La chancelière Angela Merkel, qui prône la fermeté face au virus, a dû faire machine arrière mercredi en renonçant à une forme de confinement national de l'ensemble du pays du 1er au 5 avril, qu'elle avait décidé deux jours plus tôt avec les régions allemandes. Face au tollé suscité par la mesure dans l'opinion et aux difficultés administratives pour la mettre en place, elle a reconnu "une erreur" et demandé "pardon" à l'opinion. (Belga)