Le Bureau du Plan prévoit un déficit budgétaire au-dessus de 4% du PIB jusqu'en 2025 au moins à politique inchangée, selon les dernières prévisions de l'institution fédérale.Cette année, le solde structurel, le déficit budgétaire corrigé des coûts et bénéfices ponctuels, devrait s'élever à -5,8%. Au cours des cinq années suivantes, il fluctuerait alors autour de 4,1 à 4,3% du PIB, selon le Bureau du Plan. Normalement, les états de l'UE doivent maintenir leur déficit budgétaire sous les 3% et suivre la voie de l'équilibre budgétaire. Cependant, en raison de la crise du coronavirus, la Commission européenne ferme exceptionnellement les yeux sur cette discipline budgétaire. Le Bureau du Plan prévoit cette année et l'année prochaine, la perte d'environ 82.300 emplois en Belgique. En 2022, il devrait y avoir 66.700 emplois supplémentaires et 52.300 en 2023. Le taux de chômage devrait atteindre 10,7% de la population active l'an prochain et redescendre à 8,7% d'ici 2025. (Belga)