Le Cameroun a annoncé mardi avoir détecté cinq malades supplémentaires du nouveau coronavirus, portant à dix le nombre de patients infectés, et décrété un train de mesures drastiques pour tenter de contenir la propagation, 11 jours après la découverte du premier cas.Tous ces patients ont été infectés à l'étranger, a précisé dans la soirée le Premier ministre Joseph Dion Ngute, en annonçant ces mesures pour plusieurs jours, voire semaines, après nombre de pays africains, dont ses voisins bien moins touchés. Le Cameroun, qui compte 27 millions d'habitants, avait annoncé ses deux premiers cas de Covid-19 il y a 11 jours, le 6 mars: un Français de 58 ans revenu de France le 24 février ainsi qu'une de ses "proches", une Camerounaise "qui avait été en contact avec lui". "A compter du mercredi 18 mars, et jusqu'à nouvel ordre, les frontières terrestres, aériennes et maritimes du Cameroun seront fermées", a annoncé dans la soirée M. Dion Ngute. "Tous les vols passagers en provenance de l'étranger seront suspendus", a-t-il ajouté. Il a également décrété la fermeture des écoles, lycées, collèges et universités. La délivrance de visas d'entrée dans les différents aéroports est aussi suspendue et "les rassemblements de plus de 50 personnes" interdits. Dès, 18h00, les débits de boisson, restaurants et lieux de loisirs, doivent fermer, selon le chef du gouvernement. (Belga)