Le tiers des 19 millions d'habitants du Chili vont être totalement reconfinés à partir de jeudi, malgré la progression rapide de la campagne de vaccination dans ce pays à l'avant-garde en Amérique latine du combat contre le Covid-19, ont annoncé lundi les autorités."Nous sommes très préoccupés par l'avancée et le comportement du virus et nous observons une augmentation persistante du nombre des cas ces derniers jours", a déclaré le ministre de la Santé, Enrique Paris. Lundi, 5.117 nouveaux cas dont 98 mortels ont été comptabilisés (896.231 cas et 21.772 morts au total). Précédemment, le Chili n'avait dépassé les 5.000 cas quotidiens pendant cinq jours consécutifs qu'au mois de juin 2020, au plus fort de la première vague. En conséquence, neuf des 52 municipalités de l'agglomération de Santiago et 20 autres sur tout le territoire chilien, soit le tiers des 19 millions d'habitants, seront confinées dès jeudi. Les durées et les niveaux de restrictions seront évalués en fonction de l'évolution du nombre des contaminations supplémentaires. Ces nouvelles mesures s'ajoutent au confinement imposé le week-end à l'ensemble de la région métropolitaine de Santiago (7,1 millions d'habitants) décidé la semaine dernière. Pourtant, le Chili est le pays d'Amérique latine le plus en avance dans la vaccination. Selon les données officielles, 4,8 millions de personnes ont été vaccinées et le ministre de la Santé a estimé que 15 millions de ses compatriotes seraient vaccinés d'ici au 30 juin. La vaccination du personnel de santé a débuté le 24 décembre et, depuis le 3 février, l'ensemble de la population est appelée à se faire vacciner. (Belga)