Le navire de croisière américain Grand Princess, confiné au large de San Francisco et à bord duquel 21 cas de coronavirus ont été détectés, a été autorisé à accoster à Oakland dans la nord de la Californie, a annoncé samedi soir la compagnie propriétaire du navire.Les passagers les plus touchés "nécessitant un traitement médical intensif et une hospitalisation" commenceront à débarquer lundi, a ajouté Princess Cruises, en soulignant que le plan de débarquement initial avait été retardé de dimanche à lundi par le Centre américain de contrôle de santé (CDC). "Les passagers résidents de Californie se rendront dans un centre fédéral pour des tests, tandis que les non-Californiens seront dirigés vers des établissements fédéraux dans d'autres Etats", a indiqué la compagnie. L'équipage sera placé en quarantaine et traité à bord du Grand Princess, a ajouté l'entreprise. Le navire compte 3.533 passagers et membres d'équipage. Sur les 2.422 passagers, 2.016 sont Américains, dont 938 de Californie. Un total de 54 nationalités sont représentées à bord, selon la présidente de la compagnie Princess Cruises, Jan Swartz. Selon le capitaine, les cas les plus aigus de covid-19 devaient être transférés dans un hôpital militaire. Les analyses réalisées à bord ont révélé 21 cas de contamination - 19 membres d'équipage et deux passagers - sur 45 personnes testées. (Belga)