Le Japon a confirmé, samedi, avoir détecté sur son territoire cinq cas du variant du coronavirus trouvé au Royaume-Uni. Les cinq personnes, arrivées de ce pays entre le 18 et le 21 décembre - soit avant que le Japon ne prenne des mesures de suspension -, ont été placées en quarantaine.Quatre des cinq porteurs du virus ne présentent pas de symptômes. Le cinquième, un homme sexagénaire, éprouvait de la fatigue. Pour l'instant, seuls les citoyens japonais et les résidents sont autorisés à entrer dans le pays, à la condition de se soumettre à une quarantaine de 14 jours. Le Japon a enregistré un nombre record - pour le troisième jour d'affilée - de 3.823 infections vendredi. Le pays a pour l'instant connu une épidémie au rythme bien plus bas que ce qui a été constaté en Europe et aux Etats-Unis, avec un total de 215.000 contaminations confirmées pour 3.200 décès. (Belga)