La une de l'édition dominicale du New York Times est uniquement composée de 1.000 noms de victimes du coronavirus aux Etats-Unis. Soit 1% des près de 100.000 morts qui y ont été recensés. "Une perte incommensurable. Ils n'étaient pas seulement des noms sur une liste, ils étaient nous", peut-on également lire en première page du quotidien.Selon le tout dernier bilan officiel, le virus a fait 97.048 morts aux Etats-Unis pour 1.621.658 cas. (Belga)