L'indice vedette Nikkei de la bourse de Tokyo a encore perdu plus de 4% lundi matin dans la foulée de l'épidémie mondiale de coronavirus qui secoue les places financières.Le Nikkei a perdu 886,14 points, ou 4,27%, passant à 19.863,61 en ouverture de séance lundi. L'index est passé sous la barre des 20.000 pour la première fois depuis janvier 2019. (Belga)