Comme depuis quelques jours, le nombre de contaminations quotidiennes progresse encore et toujours. La moyenne des cas positifs a ainsi progressé de 9% entre le 7 et le 13 décembre par rapport à la période de sept jours précédente, pour atteindre 2.368 par jour, selon les données publiées jeudi matin par l'institut de santé publique Sciensano. Il est à noter que le nombre de tests journaliers est de plus en plus important.Plus de 33.400 tests ont ainsi été effectués quotidiennement durant la même période, un chiffre en hausse de 12%, avec un taux de positivité de 8,1%. Lundi et mardi, des augmentations de 3 et 6% des contaminations avaient été signalées, puis 8% mercredi. Au total, la Belgique comptabilise plus de 615.000 cas positifs depuis le début de la crise, contre près de 611.500 dans le bilan de mercredi matin. Le nombre moyen d'admissions à l'hôpital a, quant à lui, diminué de 2%, à 183 hospitalisations par jour (45.498 comptabiliées au total), et celui des décès a diminué de 6,9% (là où le recul était de 12,7% dans le bilan de mercredi), s'établissant à 92 par jour. Le nombre de morts depuis le mois de mars est désormais de 18.278, soit 100 de plus que la veille. Quelque 2.712 personnes étaient encore hospitalisées mercredi, un recul de 2%, pour 2.770 dans ce cas mardi. Parmi elles, 571 se trouvaient aux soins intensifs (-4%). Enfin, le taux de reproduction (Rt) est de 0,99, tandis que l'incidence, qui rend compte du nombre de nouveaux cas par tranche de 100.000 habitants, s'établit à 276,4 (-18%). (Belga)