Le pape François s'est joint jeudi soir par vidéo à la prière organisée par les évêques italiens, qui ont demandé à tous les fidèles de la péninsule de prier à 21H00 locales (20H00 GMT) contre le coronavirus. "Dans cette situation inédite, où tout semble vaciller, aidons-nous les uns les autres à rester forts pour ce qui compte vraiment", déclare le pape dans un message vidéo communiqué par le Vatican. "Soyons proches les uns des autres, en faisant preuve de charité, de compréhension, de patience et de miséricorde." Dans cette prière adressée à Saint Joseph, il demande de "faire don de l'intelligence aux scientifiques (...) de soutenir ceux qui aident ceux qui en ont besoin: les volontaires, les infirmiers, les médecins, qui sont en première ligne pour soigner les malades, également au prix de leur propre santé". "Préserve les personnes âgées de la solitude (...) Avec la Vierge Marie, supplie le Seigneur pour qu'il libère le monde de toute forme de pandémie", conclut-il. Un quart d'heure avant cette prière collective, toutes les cloches de Rome ont sonné à 20H45 (19H45 GMT) et les Italiens étaient invités à mettre un drap blanc à leurs fenêtres. L'Italie a dépassé jeudi soir la Chine pour le nombre de morts du coronavirus, enregistrant 427 nouveaux décès en 24 heures pour atteindre un total de 3.405. L'Italie est suivie par la Chine (3.245), l'Iran (1.284) et l'Espagne (767). L'Italie a recensé ses deux premiers morts officiellement le 22 février. (Belga)