Le pèlerinage substantiellement limité dans et près de la Mecque saoudienne, le Hajj, commence le 29 juillet. Cet événement annuel attire normalement des millions de pèlerins, mais en raison de la crise du coronavirus, seul un millier de musulmans sont désormais autorisés à accéder à la ville sainte, et seuls les résidents d'Arabie saoudite âgés de moins de 65 ans. Les pèlerins devront porter un masque buccal. De plus, les croyants devront garder au moins 1,5 mètre de distance entre eux. Les règles s'appliquent non seulement lors des prières et des visites de lieux saints, mais aussi dans les restaurants et les tentes. Sur les quelque 2,5 millions de participants l'année dernière, 1,8 million venaient de l'étranger. (Belga)