Des émeutiers ont jeté des pierres sur les fenêtres du poste de police de la Sandelingplein de Rotterdam, lundi soir, en marge de manifestations contre le couvre-feu sanitaire imposé par les autorités pour enrayer l'épidémie de coronavirus.Les manifestants ont également pillé des magasins sur la Groene Hilledijk toute proche, a déclaré une porte-parole. Des feux d'artifice auraient également été lancés, mais la porte-parole n'a pas pu le confirmer. Les échauffourées ont duré toute la soirée à Rotterdam. La police, qui a dû tirer un coup de semonce pour désencercler des collègues, a arrêté vingt personnes. A Den Bosch aussi, des dizaines de jeunes ont manifesté et pillé dans le centre ville. Ils ont brisé des vitres et détruit des voitures, eux aussi à l'aide de pierres et de feux d'artifice. (Belga)