Le président argentin Alberto Fernandez a annoncé qu'il serait le premier citoyen du pays à se faire administrer le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19 "afin que personne n'ait peur", après l'annonce jeudi d'un accord avec la Russie pour son acquisition."Une fois qu'il sera approuvé par l'ANMAT (Administration nationale des médicaments, des aliments et des technologies médicales), je serai le premier à être vacciné pour que personne n'ait peur", a déclaré M. Fernandez lors d'une conférence de presse à propos de ce vaccin. Il souhaite ainsi rassurer la population et s'opposer aux détracteurs de la vaccination de masse contre le coronavirus et à ceux qui mettent en doute la fiabilité du vaccin russe. Le président de centre-gauche a annoncé que l'Argentine avait signé un contrat avec le Fonds souverain de la Fédération de Russie pour la fourniture des vaccins Spoutnik V. "Nous allons pouvoir disposer de suffisamment de doses pour pouvoir vacciner 10 millions d'Argentins", a-t-il déclaré. L'Argentine, 44 millions d'habitants, a enregistré près de 1,5 million de cas positifs et déploré plus de 40.000 décès. (Belga)