Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador affirme que l'utilité du port du masque buccal en public n'a pas été scientifiquement prouvée. La déclaration de Lopez Obrador intervient un jour après que le Mexique ait connu un nombre record de nouvelles infections au coronavirus. Lopez Obrador est apparu vendredi lors d'une conférence de presse sans masque buccal. Selon le président mexicain, les médecins lui ont dit de ne pas porter de masque buccal dans les endroits où l'on peut garder une distance de sécurité. "Dans les endroits où c'est nécessaire, où c'est la norme ou là où c'est obligatoire, je mets un masque", a déclaré M. Lopez Obrador. "Dans l'avion, ils me demandent de mettre un masque buccal et je le fais", a-t-il précisé. Le Mexique est l'un des pays les plus sévèrement touchés par le coronavirus. Vendredi, le Mexique a enregistré un record de 8.438 nouvelles infections. Cela porte le total à plus de 370.000 infections et près de 42.000 décès. Néanmoins, selon Lopez Obrador, la pandémie "perd lentement mais sûrement son élan". Le président mexicain critique également les "politiques autoritaires" qui imposent des fermetures obligatoires. Selon lui, les Mexicains se sont "très bien comportés" dans le cadre d'un confinement volontaire. (Belga)