Toerisme Vlaanderen s'est dit soulagé que les gîtes ne soient pas concernés par les mesures plus strictes décidées mardi soir par le gouvernement flamand pour tenter d'endiguer le rebond de l'épidémie de coronavirus en Belgique. Malgré les fermetures dans le secteur culturel et événementiel, de nombreuses activités restent possibles aux portes des vacances, a insisté le directeur de l'office régional du tourisme flamand, Peter De Wilde.Les exploitants de gîtes en Flandre travaillent notamment en partenariat avec des restaurants locaux afin d'offrir un séjour agréable aux vacanciers d'un jour ou plus, a ainsi fait valoir M. De Wilde. La fermeture des centres culturels et la limitation des événements à 40 participants maximum est pénible mais nécessaire, estime le secteur touristique. "Cela rend une excursion moins plaisante mais il reste encore de nombreuses activités à faire, dans le respect des mesures sanitaires", a souligné le directeur de Toerisme Vlaanderen, qui appelle chacun à observer scrupuleusement les mesures édictées. (Belga)