Le vice-président américain Mike Pence a annoncé qu'il allait se faire tester samedi pour le coronavirus après le dépistage positif d'un de ses collaborateurs, avec qui ni lui ni le président Donald Trump n'ont été en "contact direct". "Nous avons retracé tous les contacts et bien que le médecin de la Maison Blanche a indiqué qu'il n'avait pas de raison de croire que j'ai été exposé, et pas besoin d'être testé, compte tenu des fonctions uniques que j'occupe en tant que vice-président et à la tête de l'équipe de la Maison Blanche pour lutter contre le coronavirus, moi et mon épouse seront testés pour le coronavirus plus tard cet après-midi", a déclaré Mike Pence samedi, lors d'une conférence de presse sur la pandémie, à la Maison Blanche. "Ni le président ni moi-même n'avons eu de contact direct avec cet employé", qui "va bien", a-t-il précisé. (Belga)