L'Union Professionnelle des Agences de Voyages (UPAV) demande vendredi aux responsables politiques, à l'approche des vacances de Noël, de "communiquer un message clair à la population quant aux possibilités de voyager sereinement".Particulièrement touché par la pandémie et les mesures prises pour freiner la propagation du virus, le secteur du voyage déplore depuis des mois ce qu'il estime être les valses-hésitations des responsables politiques et le manque de clarté des mesures, notamment sur la question des codes couleurs. Aujourd'hui, c'est sur la question des vacances de sports d'hiver qu'une certaine cacophonie, européenne, se fait entendre. "Depuis le 25 septembre 2020, il est désormais possible pour les Belges de voyager, tout en tenant compte des obligations imposées par les pays d'accueil. Les destinations touristiques et les acteurs du tourisme travaillent dur depuis neuf mois pour mettre en place le protocole sanitaire nécessaire au bon déroulement de ces voyages. (...) Voyager aujourd'hui n'a jamais été aussi bien contrôlé et encadré", fait valoir dans un communiqué l'UPAV, tout en implorant les citoyens "à respecter les gestes barrières". Alors que les vacances de ski sont compromises dans certains pays européens, et que la vaccination semble être la voie vers un retour à une situation plus ou moins normale, l'UPAV "implore" le gouvernement belge "d'annoncer clairement et rapidement la logistique et les délais liés à la vaccination". Le secteur des voyages demande enfin une prise de position des responsables politiques belges "au sujet des autres types de tests avant départ et au retour, permettant de contrôler la propagation du virus", soulignant que "nos pays voisins utilisent déjà ces tests". (Belga)