Les billets en dollars qui reviennent aux Etats-Unis après avoir été utilisés en Asie sont eux aussi soumis à une quarantaine, pour limiter les risques de propagation du nouveau coronavirus, a indiqué vendredi une porte-parole de la Banque centrale américaine. Ces billets restent désormais enfermés pendant une période minimale de 7 à 10 jours, au lieu de 5 jours auparavant, et jusqu'à 60 jours, a précisé cette porte-parole, confirmant des informations de médias américains. "Par mesure de précaution, les procédures de traitement des espèces ont été modifiées" pour les "devises envoyées depuis l'Asie", a-t-elle ajouté. La mesure est effective depuis le 21 février. Elle ne concerne pour l'instant que les billets revenus d'Asie, mais pourrait être élargie si les autorités américaines de santé le jugent nécessaire, a encore indiqué la porte-parole de la Fed. La Banque centrale de Corée du Sud a également annoncé vendredi une quarantaine de deux semaines pour les billets de banque, rapporte le Wall Street Journal. La Banque centrale chinoise avait annoncé mi-février que les billets usagés étaient désormais désinfectés et placés en quarantaine jusqu'à quatorze jours, avant d'être remis en circulation. (Belga)