Les passagers du navire Ruby Princess ont intenté un procès par l'intermédiaire de leurs avocats contre le propriétaire Carnival Cruises, ont rapporté vendredi les médias australiens. Sur le navire, 600 personnes à bord ont été infectées par le virus et au moins 22 en sont décédées. Selon les avocats, l'opérateur était conscient des risques que les passagers à bord puissent attraper le virus avant l'embarquement et aurait manqué à son devoir de précaution pour les protéger correctement. Ils affirment également que les passagers n'ont pas été correctement informés des risques à bord. Le navire, qui a accosté à Sydney le 19 mars, est devenu l'une des plus importantes sources d'infections au coronavirus en Australie après que les passagers ont été autorisés à débarquer sans bilan de santé, malgré le fait que certains passagers à bord présentaient des symptômes d'une "maladie grippale". (Belga)