Tous les passagers en provenance d'une "zone à risque", y compris de l'UE, devront à partir du 29 décembre 00h00 (23h00 GMT) obligatoirement présenter un test PCR négatif récent à leur arrivée par avion aux Pays-Bas, a déclaré mercredi le gouvernement néerlandais, dans un communiqué.Ce mercredi, tous les pays du monde étaient présentés comme potentielles "zones à risque" sur la carte du ministère néerlandais des Affaires étrangères, en raison de l'épidémie de Covid-19. "La mesure était déjà en vigueur depuis le 15 décembre pour les ressortissants de pays dits tiers", ajoute La Haye. "Le gouvernement l'étend désormais à tous les vols vers les Pays-Bas." La Haye dit aussi réfléchir à étendre l'obligation de présenter un test PCR négatif à tous les passagers de l'UE arrivant aux Pays-Bas par d'autres moyens de transport comme "le train, le bus et le bateau." Dimanche, les Pays-Bas avaient été le premier pays d'Europe à suspendre tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni, quelques heures après l'annonce par le gouvernement britannique du reconfinement de plusieurs parties du pays pour tenter de juguler une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du virus. Le 14 décembre, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte avait annoncé une nouvelle série de mesures de lutte contre le Covid-19, les plus sévères qu'ont connues les Pays-Bas depuis le début de la crise sanitaire. Un confinement de cinq semaines est en vigueur jusqu'au 19 janvier. (Belga)