Le gouvernement néerlandais a annoncé jeudi exiger à partir du 29 décembre un test PCR négatif pour tout passager souhaitant entrer aux Pays-Bas par train, bateau ou bus, un jour après avoir imposé cette même mesure pour les personnes arrivant par avion."Toute personne voyageant aux Pays-Bas en train, en bus ou en bateau depuis l'étranger doit être en mesure de présenter une déclaration de test négative à partir du 29 décembre" 00H01 (23H01 GMT), a déclaré le ministère néerlandais de l'Infrastructure dans un communiqué. Le test "doit intervenir au plus tard 72 heures avant l'arrivée aux Pays-Bas. Ce test s'ajoute à la directive pour tous les voyageurs de se mettre en quarantaine à domicile pendant dix jours après leur arrivée", a ajouté le ministère. Le gouvernement avait déjà indiqué mercredi que tous les passagers, y compris de l'Union européenne, devraient présenter à partir du 29 décembre un test PCR négatif à leur arrivée par avion, prévenant qu'il considérait étendre cette mesure à d'autres moyens de transport transfrontaliers. Dimanche, les Pays-Bas avaient été le premier pays d'Europe à suspendre tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni en raison d'une nouvelle souche du virus. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte avait annoncé à la mi-décembre une nouvelle série de mesures pour lutter contre le Covid-19, les plus sévères imposées aux Pays-Bas depuis le début de la crise sanitaire. Bien que ces mesures, en vigueur jusqu'au 19 janvier, soient qualifiées de "confinement" par les autorités néerlandaises, le pays n'est pas soumis à des restrictions de déplacement. (Belga)