Les sportifs professionnels en France pourront reprendre l'entraînement à compter du 2 juin, "avec un protocole médical strict", a annoncé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe. Les sports collectifs restent en revanche interdits jusqu'au 22 juin. Le Premier ministre a par ailleurs écarté l'hypothèse d'une reprise des championnats de sports professionnels. Jeudi, Edouard Philippe a annoncé la réouverture des piscines, salles de sports et gymnases, fermés depuis le début du confinement, à partir du 2 juin en zone verte, et du 22 juin dans les zones orange. Les sportifs professionnels vont pouvoir reprendre l'entraînement le 2 juin "avec un protocole médical strict", a-t-il également indiqué. Les sports collectifs restent en revanche interdits jusqu'au 22 juin. "Les sports collectifs et notamment les sports de contacts resteront interdits parce qu'ils ne permettent pas par nature de respecter la distanciation physique", a expliqué le Premier ministre. En clair, les joueurs professionnels de football, de rugby, de handball ou encore de basket ne vont pas pouvoir reprendre les entraînement collectifs le 2 juin, et vont devoir continuer à s'entraîner "en respectant la distanciation sociale", a-t-on précisé au ministère des sports. Edouard Philippe a également fermé la porte à une reprise des championnats en France, alors qu'en Angleterre et en Italie, la reprise du championnat de football a été annoncé jeudi. "Je ne crois pas que le moment soit venu (pour reprendre la saison), j'espère qu'il viendra bientôt, et que le début de la saison prochaine pourra s'effectuer dans des conditions normales", a indiqué le chef du gouvernement. "Il ne m'appartient pas de me prononcer sur des décisions des ligues et fédérations. Les championnats, pendant deux mois et demi ont été interrompus pour d'excellentes raisons", a-t-il aussi dit. La décision d'arrêter la compétition, que lui-même a défendue devant les députés le 28 avril, est notamment contestée par le club de football de Lyon. Son président Jean-Michel Aulas milite pour redémarrer la Ligue 1. (Belga)