Le championnat de foot chinois a vu samedi le retour de ses supporters dans les stades pour la première fois depuis la pandémie de coronavirus. Jusqu'à 2.000 personnes ont été autorisées à assister à Suzhou au match entre Shanghai SIPG et Beijing Guon, deux prétendants au titre. Le Brésilien Oscar, arrivé en Chine en 2017 pour 60 millions d'euros, s'est illustré avec une passe décisive sur l'égalisation et en marquant le but de la victoire 2-1 de SIPG. Les instances du foot chinois ont décidé d'autoriser un nombre restreint de spectateurs lors de certains matches, dans le cadre d'une réouverture très progressive. Les fans doivent toutefois se soumettre à des règles sanitaires strictes. Les supporters de Beijing, club entraîné par le Français Bruno Genesio, et SIPG, transportés au stade en bus, ont dû se faire dépister au cours de la semaine et devaient se tenir à un mètre de distance. D'après le règlement, les spectateurs doivent en principe porter des masques tout au long du match. La Super League chinoise a été l'une des premières compétitions victime du coronavirus. Le championnat, qui devait débuter le 22 février, a finalement démarré le 25 juillet à huis clos. Les joueurs des seize équipes sont isolés dans deux bulles sanitaires, l'une à Suzhou, près de Shanghai, et l'autre à Dalian, dans le nord-est du pays et le resteront jusqu'à fin septembre. (Belga)