La chancelière allemande Angela Merkel s'est dite dimanche "inquiète" de la lenteur des discussions pour fournir le vaccin contre le Covid-19 aux nations les plus pauvres. S'exprimant en clôture du sommet virtuel du G20, elle a déclaré: "Nous allons maintenant voir avec l'Alliance du vaccin (Gavi) quand ces négociations vont commencer, parce que je suis inquiète que rien n'ait été encore fait", a-t-elle dit à la presse à Berlin. (Belga)