La semaine prochaine, une première dose de vaccin Pfizer pourra être administrée à 58.625 personnes et la première du vaccin Moderna à 5.750 autres personnes, indique samedi soir l'équipe du commissaire corona. La campagne d'administration de la deuxième dose dans les maisons de repos et de soins se poursuivra."Notre pays comptabilise à présent près de 271.000 premières vaccinations, ce qui signifie que nous sommes légèrement en avance sur le calendrier de vaccination initial", poursuit le communiqué. Au deuxième trimestre, lorsque les centres de vaccination auront atteint leur vitesse de croisière, "nous prévoyons, outre les vaccins AstraZeneca, de plus grandes quantités de vaccins Pfizer et probablement aussi de vaccins Janssen à partir d'avril. La projection selon laquelle la phase finale visant la vaccination des adultes en bonne santé débuterait avant l'été est donc bien maintenue à ce stade." La Task Force vaccination attend les recommandations du conseil supérieur de la santé quant à l'utilisation du vaccin AstraZeneca pour les différents groupes cibles. Plusieurs pays, dont l'Allemagne et l'Italie, ont décidé de ne pas le recommander pour les personnes âgées, trop peu représentées selon eux lors des essais-cliniques. La première livraison du vaccin fraîchement autorisé dans l'UE est prévue le 7 février en Belgique. (Belga)