Le conseil communal de la Ville de Namur a adopté mardi trois règlements en faveur de ses commerçants et entrepreneurs. Au total, l'enveloppe s'élève à 500.000 euros.Les dispositifs, non cumulables, visent à soutenir la dynamique commerciale en 2021, dans le contexte particulier de la crise sanitaire. Ils s'adressent tant aux activités existantes qu'aux nouvelles activités. La première prime, intitulée "Je commerce à Namur", doit servir à financer des enseignes, du mobilier ou des travaux d'aménagement. Elle vise tout le territoire communal à l'exception de l'axe N4. Entre 2.500 et 7.500 euros seront accordés aux candidats éligibles. Un montant supplémentaire de 2.000 euros sera par ailleurs attribué dans le cas où un commerçant investirait l'une des galeries du cœur de ville. Un bonus de 2.000 euros est également prévu pour les projets à caractère social ou environnemental, sous certaines conditions. Le deuxième dispositif, intitulé "Pulsa(c)tion", vise les commerçants et entrepreneurs de Namur qui ont un projet pour valoriser leur entreprise, leur rue, augmenter l'attractivité de leur quartier ou de la ville au sens large. Les projets seront désignés par un jury en fonction de leur durabilité, de leur impact positif sur le cadre de vie, de leur esthétisme et de leur attractivité. Les budgets alloués iront de 2.500 à 10.000 euros. Le dernier vise l'occupation de deux cellules commerciales vides situées rue de Fer, sous l'Hôtel de Ville. Deux projets seront désignés par un jury et pourront tester ces emplacements à un loyer très modéré (1.000 euros pour la cellule de 80 mètres carrés et 2.200 euros pour celle de 190 mètres carrés). L'ensemble des mesures vont être présentées à la tutelle pour validation. Les informations pratiques seront communiquées dans la foulée. (Belga)