L'aéroport de Charleroi annonce dimanche matin qu'il active "la phase trois du plan épidémiosanitaire" après avoir appris que le premier patient luxembourgeois contaminé par le coronavirus serait passé par l'aéroport wallon. Cela signifie la prise de nouvelles mesures, comme l'ouverture d'un centre de crise. Le Brussels South Charleroi Airport indique que "des contacts sont en cours avec les autorités luxembourgeoises afin de rapidement retracer les trajets et possibles contacts du passager concerné". En concertation avec le ministre wallon des Aéroports Jean-Luc Crucke, la phase trois du plan épidémiosanitaire a été activée. Concrètement, l'aéroport convoque un comité permanent de vigilance épidémiosanitaire et ouvre un centre de crise. Il va également retracer le chemin du passager "afin de définir les zones éventuellement contaminées pour les traiter" ainsi qu'identifier les personnes qui ont été en contact avec ce patient, dont les travailleurs du site. Il va enfin informer son personnel et ses voyageurs de la situation. L'aéroport de Charleroi dit attendre des instructions "de la part des autorités compétentes quant au déploiement éventuel d'autres mesures au niveau national". Il demande également un soutien logistique pour mettre en place les mesures du SPF Santé. (Belga)