Les voyageurs qui reviennent en Belgique du Rwanda et de Corée du Sud, ne sont pas obligés de se faire testés au coronavirus, ni de rester en quarantaine, selon la nouvelle carte interactive du site internet des Affaires étrangères.La Belgique n'interdit désormais plus de se rendre dans les zones rouges, mais le déconseille fortement. Elle respecte également dorénavant des accords européens sur des pays sûrs situés en dehors de l'Europe. Jusqu'à présent, les voyages non essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège étaient interdits. Dix pays figurent sur cette liste européenne, mais les autorités belges considèrent uniquement la Corée du Sud et le Rwanda comme zones oranges. Le reste est labellisé zone rouge et donc strictement déconseillé, ou interdit parce que le pays n'accueille pas de Belges. En cas de voyage vers le Rwanda ou la Corée du Sud depuis la Belgique, les voyageurs doivent se soumettre à un test et/ou respecter une quarantaine à leur arrivée, ce qui n'est pas obligatoire au retour en Belgique. (Belga)