Une Canadienne quinquagénaire, originaire de Colombie-Britannique, a été identifiée par les autorités sanitaires comme le premier cas de contamination au nouveau coronavirus par transmission locale, a-t-on appris vendredi."C'est un cas de 'transmission communautaire' et nous menons actuellement une enquête détaillée pour tenter de déterminer où se trouvait la source de son infection", a expliqué Bonnie Henry, médecin en chef de la province de Colombie-Britannique, lors d'une conférence de presse, jeudi soir. "Elle n'a pas voyagé récemment" et n'a pas eu, à sa connaissance, de contact avec une personne testée positive au nouveau coronavirus. Il s'agit d'une "femme, dans la cinquantaine" et "qui réside dans la région du Fraser", dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique (ouest), ont précisé les autorités sanitaires de la province, dans un communiqué. La semaine dernière, les Etats-Unis ont également confirmé quatre cas distincts de contamination "communautaire", c'est-à-dire d'une personne n'ayant ni voyagé dans les zones à risques, ni été en contact avec un autre malade connu. Le Canada recense 51 cas confirmés de coronavirus, dont 26 en Ontario et 21 en Colombie-Britannique, les deux plus gros foyers d'épidémie, ainsi que trois cas au Québec et un en Alberta. Alors que le président américain Donald Trump a ratifié vendredi un plan d'urgence de 8,3 milliards de dollars, la ministre canadienne de la Santé Patty Hajdu a également annoncé que près de 27 millions de dollars canadiens (17 millions d'euros) seront consacrés à la recherche sur le coronavirus. (Belga)