L'Equateur a fait part vendredi du premier décès dû au nouveau coronavirus, une Equatorienne de 71 ans revenue d'Espagne, premier cas de la maladie dans ce pays et cinquième mort en Amérique latine. Cette femme était arrivée en février en Equateur, où elle avait été la première personne diagnostiquée avec le nouveau coronavirus dans ce pays d'environ 16 millions d'habitants. La ministre de la Santé, Catalina Andramuño, a par ailleurs annoncé que le bilan des personnes contaminées passait de 20 à 23. L'Equateur a déclaré mercredi l'urgence sanitaire en raison de la pandémie et ordonné l'isolement temporaire des voyageurs en provenance de Chine, Espagne, France, Iran, Allemagne, Corée du Sud et Italie. Le gouvernement a en outre suspendu les rassemblements publics ainsi que les classes, et autorisé le télétravail. La Colombie voisine, qui a également décrété l'urgence sanitaire, a fait part vendredi de quatre nouveaux cas, ce qui porte le bilan à 13 personnes contaminées, dont 10 femmes et trois hommes. Le débarquement de bateaux de croisière ainsi que la tenue d'évènements publics rassemblant plus de 500 personnes y ont été interdits, tandis que les voyageurs en provenance de Chine, d'Espagne, de France et d'Italie doivent se placer en auto-isolement pour 14 jours. Outre le décès en Equateur, deux personnes sont mortes en Argentine, une au Guyana et une autre au Panama. (Belga)