La Turquie a mis en quarantaine dimanche des milliers de pèlerins revenant d'Arabie Saoudite par crainte du coronavirus, après un sixième cas positif à la maladie dans le pays."Tous les passagers revenant du pèlerinage depuis la nuit dernière (samedi) sont placés dans des chambres séparées pour la quarantaine" dans des dortoirs d'étudiants de la capitale Ankara et des villes de la province voisine de Konya, a annoncé dimanche le ministre de la santé, Fahrettin Koca. Environ 10.000 pèlerins sont rentrés d'Arabie Saoudite samedi soir, a déclaré le ministre de la Jeunesse et des sports, Mehmet Kasapoglu, selon l'agence de presse officielle Anadolu. Le ministre de la Santé a déclaré que le nombre de cas confirmés en Turquie est monté à six après un test positif sur un pèlerin revenu d'Arabie Saoudite après avoir visité les lieux saints au cours de la dernière semaine. "Les personnes jugées suspectes sont hospitalisées dès leur retour et testées", a-t-il déclaré. L'autorité turque des affaires religieuses, Diyanet, a précisé que les pèlerinages sont interrompus depuis le 27 février. Pour tenter de contenir la propagation de la pandémie, la Turquie a fermé ses frontières aux personnes venant et allant vers 15 pays, dont la France, l'Italie et l'Allemagne. (Belga)