La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé dimanche qu'elle allait appliquer un arrêt temporaire de la "majeure partie" de son trafic dès lundi, et mettre jusqu'à 90% de son personnel au chômage technique, en raison de la chute de la demande causée par l'épidémie de Covid-19."La demande pour les vols internationaux est pratiquement inexistante. C'est pourquoi SAS a pris la décision d'arrêter temporairement la plupart de son trafic à partir du lundi 16 mars, jusqu'à ce que les conditions soient à nouveau réunies pour que l'aviation commerciale puisse reprendre ses activités", a déclaré la compagnie dans un communiqué. "En outre, (...) SAS doit procéder à des réductions temporaires de travail, représentant jusqu'à 10.000 employés", soit 90% de ses effectifs, a-t-elle ajouté dimanche. Fermeture des frontières, annulations de vols en cascade: le secteur aérien est frappé de plein fouet par la chute de la demande due à la pandémie. La compagnie à bas coûts NorwegianAir Shuttle, en difficulté financière, avait annoncé jeudi des annulations de vols supplémentaires, les portant à plus de 4.000 d'ici mai, et qu'elle allait mettre jusqu'à la moitié de son personnel au chômage technique. SAS n'a, de son côté, pas communiqué de chiffres précis concernant les suppressions de vols. "SAS maintiendra dans les prochains jours, dans la mesure du possible, un certain trafic afin d'assurer des vols retour depuis certaines destinations", a indiqué la compagnie. (Belga)