Le CHU de Liège a annoncé ce mardi avoir annulé les rendez-vous des patients qui avaient réservé une tranche horaire ce mercredi 17 mars pour se faire vacciner. Les vaccins commandés la semaine dernière n'ont pas été livrés, indique le directeur de la communication du CHU, Louis Maraite, confirmant une information parue sur le site internet de RTC Liège."Le 4 mars nous avons reçu une lettre du gouvernement demandant de vacciner les personnes à risques", explique à l'agence Belga Louis Maraite. "On a réuni tous nos chefs de service pour identifier les personnes à comorbidité, soit 15.000 personnes. On a donc commandé des doses pour ces patients-là". Les patients répondant aux critères ont alors été contactés pour s'inscrire pour venir se faire vacciner : plus de 6.500 d'entre eux avaient réservé une plage-horaire d'ici le 2 avril sur les différents sites du CHU. En 72 heures, toutes les plages horaires ouvertes ont été occupées. "C'est la preuve que les patients sont impatients de se faire vacciner", estime l'administrateur-délégué Julien Compère. Les opérations ont débuté avec les patients les plus à risque avec le vaccin Pfizer mais cette première commande sera épuisée ce mercredi midi. Et ce mardi en cours de journée, l'hôpital a appris que les 2.700 doses de vaccin AstraZeneca commandées mercredi dernier pour assurer les vaccinations de cette semaine n'étaient pas arrivées. Les services de l'hôpital ont donc contacté les patients concernés pour annuler les quelque 800 rendez-vous de ce mercredi. Une solution a toutefois été trouvée pour les rendez-vous de jeudi et vendredi par le cabinet de la ministre de la santé Christie Morreale, qui impute cette situation "à l'annonce faite lundi par la firme AstraZeneca de livraisons revues à la baisse". (Belga)