Le président américain Donald Trump, accusé d'avoir dans un premier temps minimisé la gravité de la pandémie de coronavirus, a déclaré vendredi l'état d'urgence pour faire face à la crise. "Pour déclencher la pleine puissance des ressources du gouvernement fédéral, je déclare officiellement une urgence nationale", a-t-il affirmé depuis les jardins de la Maison Blanche. Le président a expliqué que cette décision permettrait d'accéder à jusqu'à 50 milliards de fonds pour lutter contre le virus. "J'appelle chaque Etat (du pays) à mettre immédiatement en place des centres d'urgence" et les hôpitaux à activer leurs plans de préparation d'urgence "pour répondre aux besoins des Américains", a ajouté le président, qui a également annoncé "une forte hausse" des capacités à tester le virus aux Etats-Unis. (Belga)