Un élu républicain du Congrès américain a annoncé lundi qu'il se mettait volontairement en quarantaine bien qu'il n'ait "aucun symptôme" parce qu'il a été exposé au coronavirus fin février, avant une rencontre avec Donald Trump.Doug Collins explique dans un communiqué avoir été informé par les organisateurs d'une grande conférence conservatrice (CPAC), organisée fin février, qu'il y avait été photographié avec une personne qui a depuis subi un test positif au coronavirus. "Bien que je me sente absolument en bonne santé et que je ne ressente aucun symptôme, j'ai décidé de me mettre volontairement en quarantaine (...) par excès de prudence", a-t-il écrit. Cet élu républicain avait accompagné le président américain vendredi lors d'une visite officielle, où il était apparu juste derrière Donald Trump. (Belga)