Une soixantaine de personnes ont été arrêtées administrativement lors des différentes manifestations organisées dimanche après-midi à Bruxelles contre les mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, a indiqué le porte-parole de la police Olivier Slosse. Ces arrestations sont intervenues pour la plupart autour du rond-point Schuman ainsi que dans et autour du Parc du Cinquantenaire. La manifestation organisée à la gare du Nord s'est elle déroulée sans incident.Les appels à manifester dimanche dans les rues de Bruxelles contre les mesures prises afin de lutter contre le coronavirus s'étaient multipliés ces derniers jours, mais la police n'avait pu entrer en contact qu'avec les seuls organisateurs de la manifestation à la gare du Nord. Comme aucune autorisation n'avait été demandée ou donnée pour les autres actions de protestation, la police de Bruxelles se tenait prête et a commencé à embarquer les premiers manifestants dans les environs du rond-point Schuman vers 12h20. "Il s'agit d'une quinzaine de personnes dont certaines avaient des feux d'artifice ou un cutter sur elles", explique le porte-parole. "Peu après, plusieurs personnes ont également été interpellées devant les arcades du Cinquantenaire." Un groupe de 200 personnes s'est ensuite rassemblé au Parc du Cinquantenaire. Celles-ci respectaient les distances et se sont dispersées peu de temps après. La police a toutefois procédé à plusieurs interpellations dans les rues adjacentes tandis qu'un groupe de protestataires prenait la direction de la gare du Nord où près de 200 personnes manifestaient aussi. "Les règles relatives à la distance sociale n'étaient pas toujours bien respectées et nous l'avons souligné à plusieurs reprises, y compris par l'intermédiaire des organisateurs", souligne le porte-parole de la police. " Vers 15h30, nous avons dissous cette manifestation. Cela s'est passé sans incidents importants. Selon le dernier décompte, un total de 60 personnes ont été arrêtées administrativement dimanche." (Belga)