Le gouverneur républicain de l'Ohio a recommandé lundi de repousser à juin les primaires présidentielles prévues mardi, à cause de la pandémie de coronavirus qui frappe aussi cet Etat américain, en annonçant qu'il allait présenter un recours en justice pour forcer ce changement."Je recommande que nous repoussions le vote en personne jusqu'au 2 juin 2020", a tweeté le gouverneur, Mike DeWine, qui n'a pas le pouvoir de reporter unilatéralement le scrutin. "Un recours en justice va être présenté pour repousser" cette élection. D'ici là, les électeurs seront "toujours autorisés à demander des bulletins de vote par procuration", a-t-il précisé. Les autorités des quatre Etats qui doivent voter mardi - Arizona, Floride, Illinois et Ohio - avaient jusqu'ici maintenu la date du scrutin malgré le report annoncé d'autres primaires prévues plus tard. Les démocrates doivent choisir le candidat qui défiera Donald Trump en novembre, tandis que ce dernier est déjà dans les faits assuré de remporter ses primaires. (Belga)