La panique a de nouveau saisi Wall Street mercredi, les investisseurs s'alarmant des conséquences sur l'économie du coronavirus malgré les centaines de milliards mis sur la table par les autorités pour atténuer le choc de l'épidémie.Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a plongé de 6,30% à 19.898,92 points après avoir perdu jusqu'à 10,9% en cours de séance. Il est ainsi tombé temporairement sous le niveau auquel il évoluait le jour de l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, le 20 janvier 2017. Une mauvaise nouvelle pour le locataire de la Maison Blanche, qui faisait jusqu'à récemment de la bonne santé de l'économie américaine et des marchés financiers un de ses principaux arguments de campagne. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a chuté de 4,70% à 6.989,84 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 5,18% à 2.398,10 points. (Belga)