Les deux entraîneurs, Mbaye Leye et John van den Brom, n'ont pas réservé de surprise dans leur onze de base pour la finale de la Coupe de Belgique de football entre le Standard et Genk, dimanche, au stade Roi Baudouin. Du côté du Standard, Nicolas Raskin remplace Jackson Muleka par rapport à la dernière sortie des Rouches. A Genk, Junya Ito, incertain, tient bien son rang.Par rapport au match contre le Beerschot, en dernière journée de la phase classique du championnat, Mbaye Leye, entraîneur du Standard, procède à un seul changement, avec la titularisation de Nicolas Raskin aux dépens de Jackson Muleka. Le Standard s'alignera donc avec Arnaud Bodart dans les buts, Hugo Siquet, Moussa Sissako, Konstantinos Laifis et Nicolas Gavory en défense, Gojko Cimirot, Nicolas Raskin et Samuel Bastien dans l'entrejeu et Selim Amallah et Michel-Ange Balikwisha en soutien de Joao Klauss. Le Standard vise une neuvième Coupe de Belgique. La dernière remonte à 2018 et un succès contre... Genk. Du côté de Genk, John van den Brom aligne Maarten Vandevoordt dans les buts, une défense composée par Daniel Munoz, Carlos Cuesta, Jhon Lucumi et Gerardo Arteaga et un entrejeu formé par Bryan Heynen, Kristian Thorstvedt et Patrik Hrosovsky. Devant, Junya Ito et Théo Bongonda devront alimenter en ballons Paul Onuachu. Ito, absent lors de la défaite à l'Antwerp en championnat et incertain, est bien présent. Genk est en quête d'un cinquième sacre. Le dernier date de 2013. Le vainqueur sera assuré de jouer les barrages de l'Europa League, où même une défaite serait encore synonyme d'accession à la phase de groupes de la Conference League, nouvelle compétition continentale. La rencontre (coup d'envoi à 20h45) sera dirigée par Bram Van Driessche. (Belga)