Mathieu van der Poel a été au bout de l'effort pour s'imposer dimanche dans la 2e manche de la Coupe du monde de cyclocross sur le site de la Citadelle de Namur.Battu, il y a une semaine, par le Britannique Tom Pidcock au Superprestige de Gavere, le champion du monde s'est employé afin de prendre une revanche victorieuse dimanche dans la capitale wallonne. "Il a fallu rouler plus d'une heure à bloc à Namur, je suis très fatigué", a expliqué Mathieu van der Poel après son succès. Le Néerlandais a signé dimanche son 5e succès sur la Citadelle de Namur après ses victoires en 2015, 2016, 2018 et 2019. Il s'était imposé, dimanche dernier, au Scheldecross à Anvers et s'était classé 2e, derrière Tom Pidcock, au Super Prestige de Gavere. "Je suis bien parti, dans le 2e rang, mais j'ai déchaussé au sommet de la première bosse. J'ai dû lutter pour me replacer. Il fallait prendre des risques sur le parcours de la Citadelle, j'ai frôlé la chute quelques fois. Tom Pidcock était très fort et il a développé sa propre course. Ce n'était certainement pas une décision tactique de laisser Wout fermer le trou sur Pidcock, je n'avais tout simplement pas de réserve. Et je ne pouvais certainement pas fermer le trou tout seul. Wout et moi avons dû rouler à notre rythme pour revenir, mais ce n'était certainement pas une décision tactique. Non, ce n'était pas le cas. Nous sommes peut-être les trois meilleurs pour le moment mais cela ne veut pas forcément dire que nous serons les seuls favoris au prochain championnat du monde en janvier, dans le sable d'Ostende, où le parcours sera complètement différent." (Belga)