Matthias Mayer a remporté le Super-G de Lake Louise, quatrième rendez-vous de la Coupe du monde de ski alpin, dimanche au Canada. Quatre fois deuxième à Lake Louise, l'Autrichien de 29 ans s'est imposé devant le favori italien Dominik Paris (+0.40). Son compatriote Vincent Kriechmayr et le Suisse Mauro Caviezel se partagent la troisième place (+0.49). Mayer a fait la différence dans la seconde moitié d'un tracé long 2.469 mètres pour ce premier Super-G de la saison. Au bout des 46 portes, l'Autrichien a signé le temps de 1:31.40 afin de s'adjuger la 6e victoire de sa carrière en Coupe du monde. Double champion olympique, de descente (2014) et Super G (2018), Mayer est parvenu à battre Dominik Paris, pourtant donné favori grâce à ses qualités physiques et techniques. Déjà deuxième de la descente samedi, Paris, vainqueur du globe de la spécialité la saison dernière, a dû se contenter de la 2e place. La victoire de Mayer met également un terme à sept années de domination norvégienne à Lake Louise. Depuis 2011, le désormais retraité Aksel Lund Svindal et son compatriote Kjetil Jansrud avaient régné sur le Super-G dans l'Alberta. Au classement de la Coupe du monde, Mayer profite de sa victoire pour prendre les commandes du général avec 161 points. Il devance Paris (160) et Thomas Dressen (126), 10e du jour. Samedi, l'Allemand a remporté la descente dans la station de l'Alberta, lui qui effectuait son retour à la compétition un an après une grave blessure au genou droit. Les skieurs prendront ensuite la direction de Beaver Creek pour y disputer un Super G (6/12), une descente (7/12) et un slalom géant (8/12) le weekend prochain. (Belga)