Après son 1er succès en Coupe du monde de canoë/kayak samedi en compagnie de sa coéquipière Lize Broekx (K2 sur 500 m), Hermien Peters a ajouté une seconde médaille à son palmarès en décrochant la médaille de bronze du K1 sur 500 m, dimanche à Szeged, en Hongrie. Au-delà de la performance de la Limbourgeoise de 25 ans, qui repart avec deux distinctions de la seule manche de Coupe du monde organisée cette saison en raison du Covid-19, la compétition a aussi permis à tous les autres engagés belges de s'illustrer en Hongrie. Lize Broekx d'abord, qui avec Peters a réussi à obtenir pour la Belgique une 1e médaille d'or en Coupe du monde pour la Belgique en K2 sur 500 m, leur permettant d'envisager avec optimisme les JO de 2021 pour lesquels elles sont qualifiées. La Limbourgeoise de 28 ans a aussi terminé dimanche à la 4e place de la course individuelle en K1 sur 500 m, à seulement 12 centièmes de sa coéquipière, échouant ensuite à la 4e place du K1 sur 5.000 m que Peters a conclu en 5e position. Artuur Peters ensuite. Le frère cadet d'Hermien, cherchera en mai 2021 de se qualifier lui aussi pour Tokyo, tant en K1 qu'en K2 sur 1.000 m. Échouant samedi à la 4e place de la finale A du K1, l'ancien double champion du monde espoirs n'a pas réussi à confirmer dimanche en K2 avec son équipier malinois Bram Sikkens. Les deux kayakistes belges, pourtant encore dans la course aux médailles à mi-course, ont reculé à la 8e place finale. "Notre association avec Bram est encore trop récente que pour tirer des conclusions. Mon avenir se dessinera en 2021", a expliqué Artuur Peters au lendemain de sa 4e place individuelle. "Nous avons confirmé ce week-end que nous faisions part des valeurs sûres du top européen. Avec cette saison tronquée, le problème sera d'aborder dans les meilleures conditions le qualificatif européen pour les JO qui aura lieu en mai à Barnaoul, en Russie. Plusieurs stages, notamment avec le comité olympique belge à Belek, et d'autres en Allemagne et au Portugal, devront nous y conduire avec Hermien, Lize et Bram, mais avec plus de 7 mois sans compétition l'hiver risque d'être long pour nous", a conclu Artuur Peters, qui a bouclé son beau week-end avec une 4e place dimanche soir sur la discipline non-olympique du 5.000 m. (Belga)