Une enquête a été ouverte dans le cadre de la course-poursuite qui s'est produite dans la nuit de vendredi à samedi lors de laquelle des tirs policiers ont été signalés. Il s'agit de déterminer si l'usage d'une arme à feu était approprié. Une seconde enquête ouverte porte sur le conducteur du véhicule qui fuyait, a indiqué samedi en fin de journée Stéphanie Lagasse, la porte-parole du parquet de Bruxelles. Le parquet a requis un juge d'instruction. Celui-ci n'a pas encore pris sa décision concernant la demande de placement sous mandat d'arrêt de l'homme qui conduisait la voiture.La police a souhaité procéder au contrôle d'un véhicule dans la nuit de vendredi à samedi vers 02h30 du matin. Le conducteur a pris la fuite. Il a pu être immobilisé par les policiers boulevard du Midi. Un policier a fait usage de son arme à feu lors de l'intervention. Le parquet a été avisé des faits. Deux enquêtes ont été ouvertes, une concernant les tirs policiers et une autre à l'encontre du conducteur pour tentative de meurtre sur un policier et entrave méchante à la circulation. Aucune personne n'a été blessée par les tirs policiers. Le parquet a requis un mandat d'arrêt à l'égard du conducteur du véhicule et un juge d'instruction. Les trois autres passagers ont été relaxés après leur audition par la police. D'après une source proche de l'enquête, il semblerait que le conducteur ait tenté d'écraser le policier. Les circonstances de l'incident, qui ne sont pas encore claires, doivent être déterminées par l'enquête. Le tunnel de la porte de Hal a été fermé à la circulation en direction de la gare du Midi jusqu'à 11h30 samedi matin, et ce le temps de faire les constatations d'usage. (Belga)