Les plongeurs indonésiens ont repêché dimanche une grande quantité de morceaux d'avion, de débris et des restes humains dans la zone où un Boeing s'est abîmé en mer au large de Jakarta avec 62 personnes à son bord dont dix enfants.La vaste opération de recherches impliquant 2.500 sauveteurs et militaires a aussi permis de localiser deux boîtes noires de l'appareil, qui contiennent des enregistrements-clés pour aider les enquêteurs à déterminer les causes de l'accident, encore inconnues. Les plongeurs "vont commencer à les chercher et j'espère que cela ne prendra pas longtemps avant de les récupérer", a dit Soerjanto Tjahjono, le chef de la commission de sécurité des Transports. Le Boeing 737-500 de la compagnie indonésienne Sriwijaya Air a plongé en mer au large de la capitale indonésienne samedi vers 14H40 heure locale (08h40 en Belgique), quelques minutes à peine après avoir décollé de Jakarta. Les secours ont indiqué dimanche soir avoir récupéré dix sacs contenant des restes humains ainsi que seize gros morceaux de fuselage et dix sacs de débris. Parmi les débris ramenés au principal port de Jakarta, on pouvait voir un pneu d'avion, des morceaux de fuselage aux couleurs de la compagnie et un vêtement rose d'enfant. Mais l'angoisse des proches augmentait à mesure que les espoirs de retrouver des survivants de ce vol vers Pontianak, dans la partie indonésienne de l'île de Bornéo, s'amenuisaient. (Belga)