Le Standard, Courtrai et Zulte-Waregem se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique de football mercredi soir. Les Rouches ont dominé les amateurs de Rebecq 3-0 et Zulte-Waregem en a fait autant face à Saint-Trond, qui a joué à dix dès la 10e. Mené à la marque par Eupen, Courtrai a renversé la situation grâce à un doublé d'Ilombe Mboyo. Comme prévu, Michel Preud'homme a laissé plusieurs cadres au repos et a aligné des joueurs ayant peu ou pas de temps de jeu comme Reginal Goreux et Senna Miangue. Auteur du but de la victoire contre le Cercle, Felipe Avenatti était aligné en pointe. Après deux alertes de Cyril Rosy contrées par Arnaud Bodart, le Standard a pris le dessus et ouvert la marque par Aleksander Boljevic, qui avait signé le doublé contre Lommel au tour précédent (24e, 1-0). Les Rouches auraient pu tout de suite doubler l'écart, mais Duje Cop a manqué la transformation d'un penalty (27e). Le Standard a élevé le rythme en seconde période et Cop a doublé la mise (59e, 2-0). Rebecq a eu un sursaut mais suite à un malentendu dans sa défense, Collins Fai a alourdi son passif (67e, 3-0). C'était le moment pour donner quelques minutes de jeu à Denis Dragus (71e) et Nicolas Raskin (83e). Eupen a ouvert la marque à Courtrai par Sulayman Marreh (15e, 0-1) pour le plus grand plaisir de ses 13 supporters, qui avaient effectué le déplacement au stade des Eperons d'Or. Pour renverser les choses, Yves Vanderhaeghe a lancé Ilombe Mboyo (55e) et Julien de Sart (57e) dans la bagarre. Les Kerels ont dû patienter mais Mboyo a d'abord égalisé sur penalty (66e, 1-1), avant de marquer le but de la qualification (68e, 2-1). Zulte-Waregem s'est facilement hissé en quarts au détriment de Saint-Trond, rapidement réduit à dix suite à l'exclusion de Pol Garcia Tena (10e). Omar Govea en a profité pour ouvrir la marque (14e, 1-0) et faire le break (57e, 2-0), avant de céder sa place à Dimitri Oberlin (66e). Les jeux étaient faits, même si Gianni Bruno a aussi battu Daniel Schmidt (72e, 3-0). (Belga)